NVIDIA offre son DRIVE Design Studio sous licence libre à Qt
Qui s'enrichit d'un éditeur d'interfaces graphiques en 3D

Le , par dourouc05, Responsable Qt
Qt est un framework à l’origine prévu pour la conception d’interfaces graphiques. Avec les années, il s’est de plus en plus ouvert à la troisième dimension : tout d’abord, en facilitant l’utilisation d’OpenGL dans des interfaces Qt, puis en allant jusqu’à proposer un moteur 3D complet, Qt 3D. Ce petit monde est en passe d’évoluer radicalement grâce à NVIDIA. En effet, le fabricant de processeurs graphiques a fait l’une des plus grandes contributions libres à Qt : leur système de conception d’interfaces 3D à destination des graphiques, NVIDIA DRIVE Design Studio, un outil déjà mis à l’épreuve et utilisé dans bon nombre de systèmes en production à l’échelle industrielle. L’outil est en développement depuis de nombreuses années et, au fil de son existence, a été connu sous les noms de NVIDIA UI Composer ou Anark Gameface.

Cette contribution se chiffre en centaines de milliers de lignes de code (!), avec un outil graphique, la bibliothèque de fonctions utilisée, ainsi qu’une intégration avec Qt (notamment Qt Quick). Qt possèdera donc très bientôt un environnement 3D de très haute qualité, l’un des meilleurs sur le marché. L’outil de NVIDIA sera renommé pour faire référence à Qt plutôt qu’au caméléon (même s’il est lui aussi vert) : Qt 3D Studio.


Une application conçue avec l’outil de NVIDIA peut d’ores et déjà être étendue à l’aide de code Qt Quick, dans tous les sens du terme : on peut intégrer une partie Qt 3D Studio dans une application Qt Quick existante, mais aussi adapter l’interface produite par les graphistes à l’aide de code QML. L’intégration avec Qt 3D est prévue à terme ; actuellement, l’outil utilise son propre moteur de rendu, entièrement découplé de Qt 3D (pour des raisons de performance, il réutilise cependant le contexte OpenGL de la scène Qt Quick).

Le travail ne fait que commencer : le projet Qt n’a reçu le code que cette semaine, il ne sera disponible au grand public que lorsqu’il sera prêt — aucune date n’est avancée pour le moment, mais les premières versions devraient arriver “rapidement”. Actuellement, rien n’est spécifique au GPU utilisé (le code emploie OpenGL ES 2.0, pas d’extension propriétaire de NVIDIA). Cependant, l’éditeur mélange des parties écrites avec Qt et d’autres avec MFC : il faudra réécrire ces dernières pour qu’il soit utilisable sur toutes les plateformes (pas seulement Windows) ; le code de rendu n’a pas cette limitation. La réflexion est lancée pour l’intégration de l’éditeur dans Qt Creator, mais les plans initiaux prévoient de le garder comme outil indépendant.

Cette contribution marque le degré d’importance de Qt dans l’écosystème de l’automobile. Les ambitions de la Qt Company dans le domaine ne sont plus à prouver, après l’annonce l’année dernière de Qt Automotive Suite.

Sources : Introducing Qt 3D Studio, Nvidia spendiert Qt Hunderttausende Zeilen Code, The Qt Company Adopts NVIDIA DRIVE Design Studio.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Responsable bénévole de la rubrique Qt : Thibaut Cuvelier -