Nouveautés de Qt Quick dans Qt 5.1
Notamment, de nouveaux contrôles et dispositions, la plateforme se montre plus mature

Le , par dourouc05, Responsable Qt
Depuis la version 2.0 de Qt Quick distribuée avec Qt 5.0, bien des choses ont été ajoutées dans l’environnement de développement déclaratif d’interfaces. Notamment, les Qt Quick Components for Desktop, déjà rendus compatibles avec Qt 5.0, feront partie officiellement de Qt Quick.

Dispositions

Les méthodes précédentes de positionnement des contrôles (soit les ancres et un positionnement à la main) fournissaient déjà une certaine flexibilité. Cependant, dès que l’interface devient redimensionnable, ces outils montrent leurs limites. Le module QtQuick.Layouts vient en complément dans ces situations pour construire des dispositions plus flexibles encore.

Voir aussi l’article Présentation des mises en page avec Qt Quick.



Contrôles

Les contrôles Qt Quick sont les équivalents directs des widgets traditionnels. Les versions précédentes de Qt Quick ne fournissaient que des primitives de relativement bas niveau, sans boutons, menus ou autres barres de progression (il fallait les coder soi-même ou utiliser un add-on). Désormais, Qt Quick vient avec QtQuick.Controls, un module officiellement supporté qui comble ce manque.



Vues

En plus de ces contrôles, une série de vues est également disponible. Par exemple, SplitView supporte des redimensionnements verticaux ou horizontaux entre des items d’une vue, tandis que ScrollView complémente Flickable avec une barre de défilement dans son cadre.




ListView était très utile pour afficher des listes, mais nettement moins pour un tableau d’items, très fréquemment utilisé. TableView vient combler ce manque avec une apparence native, en plus de laisser l’utilisateur réarranger les colonnes et sélectionner des lignes. De plus, ces vues sont personnalisables, afin de laisser la possibilité de créer une application à l’apparence entièrement unique.



Ces composants ont été étudiés pour bien fonctionner sur toutes les plateformes (cependant, il va sans dire que, pour qu’une application complète fonctionne bien sur une plateforme plus particulière telle qu’une tablette ou un smartphone, il faudra l’adapter). Sur ces périphériques mobiles, StackView est plus adapté, en fournissant une navigation en cascade à travers une série de pages.



Gestion des plateformes

Le problème des applications Qt Quick était l’impossibilité de déterminer la plateforme d’exécution facilement, c’est pourquoi cette nouvelle version apporte la propriété globale Qt.platform.os, qui donne accès directement à la plateforme sous-jacente.

Boîtes de dialogue standard

QtQuick.Dialogs propose quelques boîtes de dialogue standard (sélection de couleur ou de fichier, pour le moment), qui appelleront généralement directement les boîtes de dialogue natives.

Gestion des fenêtres

Qt 5.0 avait apporté le support des fenêtres, maintenant amélioré. Définir une fenêtre dans une autre la rendra modale, la fenêtre fille devrait être centrée dans la fenêtre parente. Un signal de fermeture est également disponible pour répondre correctement aux demandes de fermeture.

Exposition du texte au code C++

Le composant TextEdit avait un grand problème : il ne pouvait qu’afficher du texte mis en forme, alors que des applications Qt plus complexes ont besoin de complétion automatique, de coloration syntaxique, de support de l’impression, ce qui requiert un plug-in C++, très souvent. Avec cette exposition du texte aux plug-ins C++, il a été possible de réimplémenter l’exemple TextEdit avec Qt Quick.



Toutes ces nouveautés montrent la dynamique derrière Qt Quick, la plateforme devient mature et utilisable pour bien d’autres types d’applications.

Billet original


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/06/2013 à 19:06
Citation Envoyé par dourouc05  Voir le message
Toutes ces nouveautés montrent la dynamique derrière Qt Quick, la plateforme devient mature et utilisable pour bien d’autres types d’applications.

Tout est résumé dans cette phrase. C'est bien d'avoir quelque chose de plus professionnel pour Qt Quick. Ca améliore également le multi-plateformes avec un même nom pour les composants de base quelque soit la plateforme. Pas besoin de tout réécrire pour une plateforme donnée à cause de ça. D'ailleurs si Ubuntu Touch et Sailfish OS pouvaient participer à cet effort en renommant Ubuntu.Components et Silica, ce serait pas mal.

Il ne reste plus grand chose à Qt Quick pour être au poil.
  • Résoudre ses problèmes de typage. Entre le typage fort de QML et le typage faible de JavaScript, il y a de quoi s'arracher les cheveux.
  • Il y a aussi les modèles de listes qui sont à mon avis plutôt mal foutus (ou alors c'est moi qui ne sait pas faire).
  • Une meilleure prise en compte du cross plateforme. Ca permettrait de faire 2-3 optimisations pour un OS donné sans avoir à réécrire le code pour la plateforme en question.
Offres d'emploi IT
Ingénieur logiciel embarqué
SECOND BRIDGE - Ile de France - Paris(75015)
Développeur c++ super G33K H/F
2S COMPUTING - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-Marseille
Ingénieur en développement logiciel
Stilla Technologies - Ile de France - Palaiseau (91120)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Responsable bénévole de la rubrique Qt : Thibaut Cuvelier -