IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Sortie de PyQt 5.1
Le binding Python de Qt supporte les nouveautés de Qt 5.1

Le , par Jiyuu

39PARTAGES

Sortie de PyQt 5.1
Le support de nouveaux modules rend le binding plus complet.



Riverbank a annoncé récemment la sortie de la nouvelle version de son binding Qt pour Python. Cette dernière version, disponible pour Python 3.3 en version 32 bits et 64 bits, se base dorénavant sur la version 5.1.1 du framework de Digia et pour laquelle nous avons déjà largement communiqué lors de sa sortie.

Dans les nouveautés on notera la prise en charge des nouveaux modules Qt Sensors et Qt SerialPort et le support bien avancé des bindings OpenGL 2.0 et OpenGL ES/2.

Qt Sensors, apparu à l'origine dans Qt Mobility pour Qt 4, gère des capteurs tels qu'un accéléromètre, un gyroscope ou une boussole ; Qt SerialPort, quant à lui, est un dérivé de QSerialDevice, une bibliothèque pour la gestion des ports séries.

Concernant les bindings OpenGL, ceux-ci sont destinés à simplifier l'utilisation de l'API notamment dans la réalisation de scènes tridimensionnelles complexes.

Pour finir, la compilation croisée est dorénavant supportée et une configuration pour Raspberry Pi est maintenant possible.

Et vous ?
Pensez-vous utiliser cette nouvelle version ?
Pour quelle(s) raison(s) ?

Source : site web de Riverbank
Téléchargez PyQt5

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !