Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Unification de l'écosystème Qt
Les différences s'amenuiseront entre les versions commerciale et libre

Le , par dourouc05

233PARTAGES

4  0 
Les dernières années furent relativement mouvementées pour Qt : le passage de Trolltech à Nokia, la création du Qt Project, puis le passage de Nokia à Digia, bientôt la création d’une société indépendante de Digia (mais toujours entièrement contrôlée par Digia) qui s’occupera exclusivement de Qt. Les objectifs de Trolltech et Digia sont fort similaires : Qt est un produit qu’ils vendent, les revenus servant à développer l’outil, à l’améliorer, le résultat étant visible tant dans l’édition gratuite (open source) que commerciale. D’ailleurs, actuellement, les trois quarts des modifications du code proviennent d’employés de Digia ; en plus de gérer une grande partie de l’infrastructure hébergeant le projet, Digia est donc la première société à contribuer au projet Qt.

Cependant, les versions commerciale et libre ont commencé à diverger : outre le fait que l’édition payante offre, en sus du support, une série de bibliothèques (Qt Quick Entreprise Controls, Charts, Qt Quick Compiler, etc.) et est adaptée aux plateformes embarquées (QNX, VxWorks, etc.), les installeurs et même les sites Web sont différents (http://qt.digia.com/ pour l’édition commerciale, https://qt-project.org/ pour le libre). Par conséquent, ces deux éditions entrent en compétition directe l’une avec l’autre, se présentant comme des produits opposés, avec des difficultés pour passer d’une édition à l’autre.

Pour réduire cette fracture, Digia s’apprête à créer une nouvelle société, dont le seul objet sera le développement de Qt. Elle sera cependant entièrement administrée par Digia. En même temps, le site Web côté Digia pour Qt sera retiré, au profit d’un site unique pour les deux éditions, qui donnera alors une vue plus large de l’écosystème Qt, en comparant les éditions libre et payante. Également, les paquets d’installation seront rationalisés, avec un seul installateur pour les deux éditions : la migration d’une édition à l’autre sera plus simple, tout en réduisant la charge de travail lors de chaque version. L’objectif est de fournir des paquets mieux testés et donc de meilleure qualité (il ne faudra plus tester les deux séparément).

Le plan a d’ores et déjà été discuté lors du Qt Contributor Summit, qui s’est déroulé en juin dernier à Berlin, avec les principaux contributeurs : les premiers éléments devraient être visibles avec la sortie de Qt 5.4. L’inconvénient, déjà reporté par la communauté, serait une plus grande difficulté de distinguer le contenu réservé à l’édition commerciale, payante.

Sources : Defragmenting Qt and Uniting Our Ecosystem, Digia to Streamline its Organizational Structure
Article d'origine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Responsable bénévole de la rubrique Qt : Thibaut Cuvelier -

Partenaire : Hébergement Web