Notice: Undefined offset: 1 in /home/developpez/www/developpez-com/upload/qt/doc/redir.php on line 39 QFont
Viadeo Twitter Google Bookmarks ! Facebook Digg del.icio.us MySpace Yahoo MyWeb Blinklist Netvouz Reddit Simpy StumbleUpon Bookmarks Windows Live Favorites 
Logo Documentation Qt ·  Page d'accueil  ·  Toutes les classes  ·  Toutes les fonctions  ·  Vues d'ensemble  · 

QFont

La classe QFont spécifie une fonte utilisée pour dessiner du texte. Plus d'informations...

#include <QFont>

Voir la position dans l'arbre des classes.

Note : toutes les fonctions de cette classe sont réentrantes.

Description détaillée

La classe QFont spécifie une fonte utilisée pour dessiner du texte.

Lorsque vous créez un objet QFont, vous spécifiez les différents attributs que vous voulez que la fonte possède. Qt va utiliser la fonte avec les attributs spécifiés, ou, si aucune fonte correspondante n'existe, la fonte installée la plus proche. Les attributs de la fonte réellement utilisée sont récupérables à l'aide d'un objet QFontInfo. Si le système de fenêtre fournit une fonte correspondant exactement à celle voulue, la fonction exactMatch() retourne true. Utilisez QFontMetrics pour récupérer les mesures, par exemple la longueur en pixels d'une chaine de caractères avec QFontMetrics::width().

Notez qu'une instance de QApplication doit exister avant que QFont soit utilisable. Vous pouvez définir la fonte par défaut pour l'application avec la fonction QApplication::setFont().fontes

Si une fonte choisie ne possède pas tous les caractères nécessaires, QFont va essayer de trouver les caractères manquants dans les fontes les plus proches. Lorsqu'un QPainter dessine un caractère à partir d'une fonte le QFont va signaler s'il possède ce caractère ou non ; s'il ne l'a pas, QPainter dessinera un rectangle vide.

Créez les QFont comme suit :

 QFont serifFont("Times", 10, QFont::Bold);
 
 QFont sansFont("Helvetica [Cronyx]", 12);

Les attributs définis dans le constructeur peuvent aussi être définis plus tard avec les fonctions setFamily(), setPointSize(), setPointSizeFloat(), setWeight() et setItalic(). Les autres attributs doivent être définis après la construction, par exemple, setBold(), setUnderline(), setOverline(), setStrikeOut() et setFixedPitch(). Les objets QFontInfo doivent être crées après que les attributs de la fonte ont été définis. Un objet QFontInfo ne changera pas, même si vous modifiez les attributs de la fonte. Les accesseurs correspondants (par exemple, family(), pointSize(), etc.) retournent les valeurs qui ont été définies, même si les valeurs utilisées sont différentes. Les valeurs réelles sont disponibles à partir d'un objet QFontInfo.

Si la police demandée est indisponible, vous pouvez influencer l'algorithme de correspondance de fonte en choisissant des QFont::StyleHint et QFont::StyleStrategy particuliers avec la fonction setStyleHint(). La police par défaut (correspondant à l'indication de style courante) est retournée par la fonction defaultFamily().

L'algorithme de correspondance de fonte possède une lastResortFamily() et unelastResortFont() pour les cas où aucune correspondance n'est trouvée. Vous pouvez désigner des substitutions pour les noms de police avec les fonctions insertSubstitution() et insertSubstitutions(). Les substitutions peuvent être supprimées avec la fonction removeSubstitution(). Utilisez la fonction substitute() pour récupérer le premier substitut de la police ou le nom de la police lui-même s'il n'y a pas de substitutions. Utilisez la fonction substitutes() pour récupérer une liste des substituts de la police (qui peut être vide).

Chaque QFont possède une clé que vous pouvez utiliser, par exemple, comme clé dans un cache ou un dictionnaire. Si vous souhaitez enregistrer les préférences de l'utilisateur pour une fonte vous pouvez utiliser QSettings, en écrivant les informations avec la fonction toString() et en les lisant avec la fonction fromString(). Les opérateurs operator<<() et operator>>() sont disponibles mais s'utilisent avec les flux de données.

Il est possible de définir la hauteur des caractères affichés à l'écran à un nombre spécifié en pixels avec la fonction setPixelSize() ; cependant, la fonction setPointSize() permet d'obtenir un effet similaire en restant indépendant du périphérique.

Dans X11 vous pouvez définir une fonte en utilisant le nom spécifique au système avec la fonction setRawName().

Le chargement de fontes peut être coûteux en termes de performance, particulièrement sous X11. QFont contient de nombreuses optimisations afin de rendre la copie des objets QFont rapide et de mettre en cache les résultats des fonctions lentes du système de fenêtrage sur lequel QFont repose.

L'algorithme de correspondance de fonte fonctionne comme suit :

  1. La police spécifiée est recherchée ;
  2. Si elle n'est pas trouvée, le styleHint() est utilisé pour sélectionner une police de remplacement ;
  3. Chaque police de remplacement est recherchée ;
  4. Si aucune n'est trouvée ou qu'il n'y a pas de styleHint(), « helvetica » est recherchée ;
  5. Si « helvetica » n'est pas trouvée, Qt essaiera de trouver la police lastResortFamily() ;
  6. Si la lastResortFamily() n'est pas trouvée Qt utilisera lastResortFont(), qui retourne toujours un nom ;

Notez que l'algorithme réel de correspondance de fonte varie selon la plateforme.

Dans Windows, une requête pour la police de caractères « Courier » sera automatiquement changée en « Courier New », une version améliorée de Courier qui permet le redimensionnement libre sans effet d'escalier. L'ancienne police de caractères bitmap « Courier » peut être sélectionnée en définissant la stratégie de style PreferBitmap (voir setStyleStrategy()).

Une fois la police de caractères trouvée, la correspondance des attributs restants est vérifiée par ordre de priorité :

  1. fixedPitch() ;
  2. pointSize() (voir ci-dessous) ;
  3. weight() ;
  4. style().

Si vous avez une fonte à laquelle la police correspond, même si aucun des autres attributs ne correspond, cette fonte sera choisie même si une fonte ayant une police différente mais que les autres attributs correspondants existent. Ce comportement est dû au caractère dominant de la police dans les critères de recherche.

La taille du point est définie comme correspondante si l'écart ne dépasse pas 20 % de la taille de point demandée. Lorsque plusieurs fontes correspondent et que seule la taille du point diffère, la fonte avec la taille de point la plus proche de celle voulue sera choisie.

Les valeurs réelles de police, taille, graisse, et autres attributs de fonte utilisés pour dessiner le texte dépendent de ce qui est disponible pour la fonte choisie dans le système. Un objet QFontInfo peut être utilisé pour déterminer les valeurs réelles utilisées lors du dessin d'un texte.

Exemples :

 QFont f("Helvetica");

Si vous possédez à la fois les polices Helvetica Adobe et Cronyx, vous aurez l'une des deux.

 QFont f("Helvetica [Cronyx]");

Vous pouvez spécifier la forge que vous souhaitez dans le nom de police. La police de caractères f dans l'exemple ci-dessus sera définie à « Helvetica [Cronyx] ».

Pour déterminer les attributs de la fonte réellement utilisée dans le système, utilisez un objet QFontInfo, par exemple :

 QFontInfo info(f1);
 
 QString family = info.family();

Pour trouver les métriques de la fonte utilisez un objet QFontMetrics, par exemple :

 QFontMetrics fm(f1);
 
 int textWidthInPixels = fm.width("How many pixels wide is this text?");
 
 int textHeightInPixels = fm.height();

Pour plus d'informations sur les fontes, voir la FAQ comp.fonts. Les informations sur l'encodage peuvent être trouvées sur la page de Roman Czyborra.

Voir aussi QFontComboBox, QFontMetrics, QFontInfo, QFontDatabase et exemple : jeu de caractères.

Type

enum QFont::Capitalization

Option de rendu pour le texte sur lequel cette fonte s'applique.

Constante Valeur Description
QFont::MixedCase   C'est l'option de rendu de texte normale, sans changement de capitalisation.
QFont::AllUppercase 1 Altère le texte pour qu'il soit rendu en majuscules.
QFont::AllLowercase 2 Altère le texte pour qu'il soit rendu en minuscules.
QFont::SmallCaps 3 Altère le texte pour qu'il soit rendu en petites majuscules.
QFont::Capitalize 4 Altère le texte pour qu'il soit rendu avec le premier caractère de chaque mot en majuscule.

Cette énumération a été introduite ou modifiée dans Qt 4.4.

enum QFont::SpacingType

 

Constante Valeur Description
QFont::PercentageSpacing   Une valeur de 100 gardera l'espacement actuel; une valeur de 200 grossira l'espacement après chaque caractère de la largeur du caractère lui-même.
QFont::AbsoluteSpacing 1 Une valeur positive augmente l'espacement des lettres par le nombre correspondant de pixels ; une valeur négative réduit l'espacement.

Cette énumération a été introduite ou modifiée dans Qt 4.4.

enum QFont::Stretch

Valeurs d'élargissement prédéfinies qui suivent la convention de nommage CSS. Plus la valeur est haute, plus le texte est élargi.

Constante Valeur Description
QFont::UltraCondensed 50 50
QFont::ExtraCondensed 62 62
QFont::Condensed 75 75
QFont::SemiCondensed 87 87
QFont::Unstretched 100 100
QFont::SemiExpanded 112 112
QFont::Expanded 125 125
QFont::ExtraExpanded 150 150
QFont::UltraExpanded 200 200

Voir aussi setStretch() et stretch().

enum QFont::Style

Cette énumération décrit les différents styles de glyphes utilisés pour afficher le texte.

Constante Valeur Description
QFont::StyleNormal   Glyphes normaux utilisés dans le texte sans style.
QFont::StyleItalic 1 Glyphes italiques qui sont spécialement conçus pour la représentation d'un texte en italique.
QFont::StyleOblique 2 Glyphes avec une apparence italique qui sont typiquement basés sur les glyphes sans style, mais qui ne sont pas ajustés finement pour la représentation de texte en italique.

Voir aussi Weight.

enum QFont::StyleHint

Les indications de style sont utilisées par l'algorithme de correspondance de fonte pour trouver une police par défaut appropriée si la police de caractères sélectionnée n'est pas disponible.

Constante Valeur Description
QFont::AnyStyle ? Laisse l'algorithme de correspondance de fonte choisir la police. Ceci est la valeur par défaut.
QFont::SansSerif Helvetica L'algorithme préfère les polices sans serif.
QFont::Helvetica   Synonyme de SansSerif.
QFont::Serif Times L'algorithme préfère les polices serif.
QFont::Times ? Synonyme de Serif.
QFont::TypeWriter Courier L'algorithme préfère les polices de hauteur fixe.
QFont::Courier ? Synonyme de TypeWriter.
QFont::OldEnglish ? L'algorithme préfère les polices décoratives.
QFont::Decorative OldEnglish Synonyme de OldEnglish.
QFont::Monospace ? L'algorithme préfère les polices qui correspondent à la police générique CSS ‹monospace›.
QFont::Fantasy ? L'algorithme préfère les polices qui correspondent à la police générique CSS ‹fantasy›.
QFont::Cursive ? L'algorithme préfère les polices qui correspondent à la police générique CSS ‹cursive›.
QFont::System ? L'algorithme préfère les polices système.

enum QFont::StyleStrategy

La stratégie de style indique à l'algorithme de correspondance des fontes quel type de police utiliser pour trouver une police par défaut appropriée.

Les stratégies suivantes sont disponibles :

Constante Valeur Description
QFont::PreferDefault 0x0001 la stratégie de style par défaut. Elle n'a aucune préférence.
QFont::PreferBitmap 0x0002 Préfère les polices bitmap (par opposition aux polices vectorielles).
QFont::PreferDevice 0x0004 Préfère les polices du périphérique.
QFont::PreferOutline 0x0008 Préfère les polices vectorielles (par opposition aux polices bitmap).
QFont::ForceOutline 0x0010 Force l'utilisation des polices vectorielles.
QFont::NoAntialias 0x0100 N'applique pas d'anticrénelage sur les fontes.
QFont::PreferAntialias 0x0080 Applique un anticrénelage si possible.
QFont::OpenGLCompatible 0x0200 Force l'utilisation des polices compatibles avec OpenGL.
QFont::NoFontMerging 0x8000 Si la police sélectionnée pour un certain système d'écriture ne contient pas le caractère requis pour dessiner, alors Qt choisira automatiquement une police graphiquement similaire contenant le caractère. L'indicateur NoFontMerging désactive cette fonctionnalité. Notez que l'activation de cet indicateur n'empêchera pas Qt d'automatiquement choisir une police de caractères appropriée lorsque la police sélectionnée ne gère pas le système d'écriture du texte.

Toutes les énumérations ci-dessus peuvent être combinées avec l'un de ces indicateurs :

Constante Valeur Description
QFont::PreferMatch 0x0020 Préfère une correspondance exacte. L'algorithme essaiera d'utiliser exactement la taille de fonte spécifiée.
QFont::PreferQuality 0x0040 Préfère une fonte de meilleure qualité. L'algorithme utilisera la taille de point standard de la fonte la plus proche de la taille demandée.
QFont::ForceIntegerMetrics 0x0400 Force l'utilisation de valeurs entières dans les moteurs de police acceptant les métriques fractionnaires.

enum QFont::Weight

Qt utilise une échelle de graisse de 0 à 99 similaire à celui de Windows ou CSS, mais différent. Une graisse de 0 est ultrafine, alors qu'une graisse de 99 sera extrêmement noire.

Cette énumération contient les graisses de fonte prédéfinies :

Constante Valeur Description
QFont::Light 25 Léger
QFont::Normal 50 Normal
QFont::DemiBold 63 Demi-gras
QFont::Bold 75 Gras
QFont::Black 87 Noir

Fonctions membres

QFont::QFont ()

Construit un objet fonte qui utilise la fonte par défaut de l'application.

Voir aussi QApplication::setFont() et QApplication::font().

QFont::QFont ( const QString & family, int pointSize = -1, int weight = -1, bool italic = false )

Construit un objet fonte avec les paramètres de police (family), taille de point (pointSize), graisse (weight) et d'indicateur d'italique (italic) spécifiés.

Si la taille de point pointSize est zéro ou négative, la taille de point de la fonte est définie à une valeur donnée par le système. Généralement, elle est de 12 points sauf sur Symbian sur lequel la valeur de 7 points est utilisée.

Le nom de police family peut inclure optionnellement un nom de forge, par exemple, « Helvetica [Cronyx] ». Si la police family est disponible dans plus d'une forge et que la forge n'est pas spécifiée, une forge arbitraire sera choisie. Si la police n'est pas disponible une police sera définie avec l'algorithme de correspondance de fonte.

Voir aussi Weight, setFamily(), setPointSize(), setWeight(), setItalic(), setStyleHint() et QApplication::font().

QFont::QFont ( const QFont & font, QPaintDevice * pd )

Construit une fonte à partir de la fonte font pour utilisation sur le périphérique de dessin pd.

QFont::QFont ( const QFont & font )

Construit une fonte par copie de la fonte font.

QFont::~QFont ()

Détruit l'objet fonte et libère les ressources allouées.

bool QFont::bold () const

Retourne true si la graisse weight() est plus grande que QFont::Normal ; sinon retourne false.

Voir aussi weight(), setBold() et QFontInfo::bold().

Capitalization QFont::capitalization () const

Retourne le type actuel de capitalisation de la fonte.

Cette fonction a été introduite dans Qt 4.4.

Voir aussi setCapitalization().

QString QFont::defaultFamily () const

Retourne le nom de police qui correspond à l'indication de style actuelle.

Voir aussi StyleHint, styleHint() et setStyleHint().

bool QFont::exactMatch () const

Retourne true si une fonte du système correspond exactement aux paramètres de cette fonte.

Voir aussi QFontInfo.

QString QFont::family () const

Retourne le nom de police demandé, c'est-à-dire le nom défini dans le constructeur ou par le dernier appel à setFont().

Voir aussi setFamily(), substitutes() et substitute().

bool QFont::fixedPitch () const

Retourne true si une hauteur fixe a été définie ; sinon retourne false.

Voir aussi setFixedPitch() et QFontInfo::fixedPitch().

FT_Face QFont::freetypeFace () const

Retourne l'identifiant de la face FreeType principale de la fonte. Si la fusion de fonte n'est pas désactivée un QFont peut contenir plusieurs fontes physiques.

Retourne 0 si la fonte ne contient pas de face FreeType.

Note : cette fonction n'est disponible que sur les plateformes qui fournissent la bibliothèque FreeType, c'est-à-dire X11 et certaines plateformes embarquées Linux.

bool QFont::fromString ( const QString & descrip )

Définit la fonte pour la faire correspondre à la description descrip. La description est une liste d'attributs de fonte séparés par des virgules, comme retournée par la fonction toString().

Voir aussi toString().

HFONT QFont::handle () const

Retourne l'identifiant du système de la fonte, pour les accès de bas niveau. L'utilisation de cette fonction n'est pas portable.

void QFont::insertSubstitution ( const QString & familyName, const QString & substituteName ) [static]

Insère le nom substituteName dans la table de substitutions pour le nom de police familyName.

Voir aussi insertSubstitutions(), removeSubstitution(), substitutions(), substitute() et substitutes().

void QFont::insertSubstitutions ( const QString & familyName, const QStringList & substituteNames ) [static]

Insère la liste de noms de police substituteNames dans la liste de substitution du nom de police familyName.

Voir aussi insertSubstitution(), removeSubstitution(), substitutions() et substitute().

bool QFont::isCopyOf ( const QFont & f ) const

Retourne true si cette fonte est une copie de f, c'est-à-dire si l'une des deux a été créée comme copie de l'autre et qu'elles n'ont pas été modifiées depuis. Cette fonction est plus stricte que l'égalité.

Voir aussi operator=() et operator==().

bool QFont::italic () const

Retourne true si le style() de la fonte n'est pas QFont::StyleNormal

Voir aussi setItalic() et style().

bool QFont::kerning () const

Retourne true si la technique de kerning devait être utilisée lors du dessin du texte avec cette fonte.

Voir aussi setKerning().

QString QFont::key () const

Retourne la clé de la fonte, une représentation textuelle de la fonte. Cette valeur est typiquement utilisée dans les caches ou les dictionnaires de fontes.

Voir aussi QMap.

QString QFont::lastResortFamily () const

Retourne le nom de police définie comme « dernier recours ».

L'implémentation actuelle essaie une grande variété de nom de polices communes, retournant la première trouvée. Il est possible qu'aucune police ne soit trouvée, la fonction retournera dans ce cas une chaine de caractères vide.

Voir aussi lastResortFont().

QString QFont::lastResortFont () const

Retourne le nom de fonte de « dernier recours » pour l'algorithme de correspondance de fonte. Cette fonction est utilisée en dernier recours si le nom de police de dernier recours n'est pas disponible. Elle va toujours retourner un nom, si nécessaire ce nom sera quelque chose comme « fixed » ou « system ».

L'implémentation courante essaie une grande variété de nom de polices, retournant la première qu'il trouve. L'implémentation peut changer à tout moment, mais cette fonction retournera toujours une chaine de caractères non vide.

Il est théoriquement possible qu'il n'y ait pas de lastResortFont() Dans ce cas Qt, abandonnera en envoyant un message d'erreur. Nous n'avons pas réussi à identifier un tel cas. Veuillez rapporter un bogue si cela vous arrive, avec si possible la liste des fontes installées.

Voir aussi lastResortFamily() et rawName().

qreal QFont::letterSpacing () const

Retourne l'espacement des lettres pour cette fonte.

Cette fonction a été introduite dans Qt 4.4.

Voir aussi setLetterSpacing(), letterSpacingType() et setWordSpacing().

SpacingType QFont::letterSpacingType () const

Retourne le type d'espacement utilisé pour l'espacement des lettres.

Cette fonction a été introduite dans Qt 4.4.

Voir aussi letterSpacing(), setLetterSpacing() et setWordSpacing().

quint32 QFont::macFontID () const

Retourne un ATSUFontID

bool QFont::overline () const

Retourne true si le surlignage (trait au-dessus de la ligne) est activé ; sinon retourne false.

Voir aussi setOverline().

int QFont::pixelSize () const

Retourne la taille en pixels de la fonte si celle-ci a été définie avec la fonction setPixelSize(). Retourne -1 si la taille a été définie avec la fonction setPointSize() ou setPointSizeF().

Voir aussi setPixelSize(), pointSize(), QFontInfo::pointSize() et QFontInfo::pixelSize().

int QFont::pointSize () const

Retourne la taille en points de la fonte. Retourne -1 si la taille a été spécifiée en pixels.

Voir aussi setPointSize() et pointSizeF().

qreal QFont::pointSizeF () const

Retourne la taille en points de la fonte. Retourne -1 si la taille a été définie en pixels.

Voir aussi pointSize(), setPointSizeF(), pixelSize(), QFontInfo::pointSize() et QFontInfo::pixelSize().

bool QFont::rawMode () const

Retourne true si le mode brut est utilisé pour la correspondance du nom de la fonte ; sinon retourne false.

Voir aussi setRawMode() et rawName().

QString QFont::rawName () const

Retourne le nom de la fonte utilisée par le système de fenêtre sous-jacent.

Avec X11, cette fonction retournera une chaine de caractères vide si Qt a été compilé avec le support de FontConfig ; sinon, le XLFD (X Logical Font Description) est retourné.

L'utilisation de la valeur retournée n'est en général pas portable.

Voir aussi setRawName().

void QFont::removeSubstitution ( const QString & familyName ) [static]

Retire toutes les substitutions pour le nom familyName.

Voir aussi insertSubstitutions(), insertSubstitution(), substitutions() et substitute().

QFont QFont::resolve ( const QFont & other ) const

Retourne un nouveau QFont dont les attributs qui ne sont pas encore définis pour cette fonte sont copiés à partir de other.

void QFont::setBold ( bool enable )

Si enable est défini à true, la graisse de la fonte est définie à QFont::Bold ; sinon, la graisse est définie à QFont::Normal.

Pour un contrôle plus fin de la mise en gras, utilisez la fonction setWeight().

Voir aussi bold() et setWeight().

void QFont::setCapitalization ( Capitalization caps )

Définit la capitalisation du texte de cette fonte à caps.

Une capitalisation de la fonte fait que le texte apparait dans le mode sélectionné de capitalisation.

Cette fonction a été introduite dans Qt 4.4.

Voir aussi capitalization().

void QFont::setFamily ( const QString & family )

Définit le nom de police de la fonte. Le nom n'est pas sensible à la casse et peut contenir un nom de forge.

Le nom family peut optionnellement inclure un nom de forge, par exemple, « Helvetica [Cronyx] ». Si le nom family est disponible dans plus d'une forge et qu'aucune forge n'est spécifiée, une forge est choisie arbitrairement. Si la police n'est pas disponible une police sera choisie en utilisant l'algorithme de correspondance des fontes.

Voir aussi family(), setStyleHint() et QFontInfo.

void QFont::setFixedPitch ( bool enable )

Si enable est défini à true, active la hauteur fixe ; sinon la hauteur fixe est désactivée.

Voir aussi fixedPitch() et QFontInfo.

void QFont::setItalic ( bool enable )

Définit le style() de la fonte à QFont::StyleItalic si enable est défini à true ; sinon le style est défini à QFont::StyleNormal.

Voir aussi italic() et QFontInfo.

void QFont::setKerning ( bool enable )

Active la technique de kerning pour cette fonte si enable est défini à true ; sinon la technique est désactivée. Par défaut, cette technique est activée.

Lorsque la technique de kerning est activée, les métriques des glyphes ne s'additionnent plus, même pour les textes en caractères latins. En d'autres mots, le postulat que width(‹a›) + width(‹b›) est égal à width(« ab ») n'est plus nécessairement vrai.

Voir aussi kerning() et QFontMetrics.

void QFont::setLetterSpacing ( SpacingType type, qreal spacing )

Définit l'espacement des lettres pour la fonte à spacing et le type d'espacement à type.

L'espacement des lettres modifie l'espacement par défaut entre les lettres de la fonte. L'espacement entre les lettres peut être rendu plus petit ou plus grand.

Cette fonction a été introduite dans Qt 4.4.

Voir aussi letterSpacing(), letterSpacingType() et setWordSpacing().

void QFont::setOverline ( bool enable )

Si enable est défini à true, le surlignage (ligne au-dessus du texte) est activé ; sinon le surlignage est désactivé.

Voir aussi overline() et QFontInfo.

void QFont::setPixelSize ( int pixelSize )

Définit la taille de la fonte à pixelSize pixels.

L'utilisation de cette fonction rend la fonte dépendante du périphérique. Utilisez setPointSize() ou setPointSizeF() pour définir une taille indépendante du périphérique.

Voir aussi pixelSize().

void QFont::setPointSize ( int pointSize )

Définit la taille du point à pointSize. La taille du point doit être supérieure à zéro.

Voir aussi pointSize() et setPointSizeF().

void QFont::setPointSizeF ( qreal pointSize )

Définit la taille du point à pointSize. La taille du point doit être supérieure à zéro. La précision requise peut ne pas être acceptée sur toutes les plateformes.

Voir aussi pointSizeF(), setPointSize() et setPixelSize().

void QFont::setRawMode ( bool enable )

Si enable est défini à true, le mode brut est activé ; sinon le mode brut est désactivé. Cette fonction n'est effective que sous X11.

Si le mode brut est activé, Qt va rechercher une fonte X ayant un nom de police complet correspondant au nom de la police demandée, ignorant toutes les autres valeurs définies pour la QFont. Si le nom de la police correspond à plusieurs fontes, Qt utilisera la première fonte retournée par X. QFontInfo ne peut pas être utilisé pour récupérer les informations sur une QFont lors de l'utilisation du mode brut (il retournera les valeurs définies dans la QFont pour tous les paramètres, y compris le nom de police).

Attention : n'utilisez pas le mode brut si ce n'est pas réellement nécessaire ! Dans la plupart des cas (si ce n'est tous) setRawName() est un bien meilleur choix.

Voir aussi rawMode() et setRawName().

void QFont::setRawName ( const QString & name )

Définit une fonte par son nom spécifique au système. Cette fonction est particulièrement utile sous X, où les paramètres des fontes système (par exemple, les ressources X) sont disponibles sous le format XLFD (X Logical Font Description) seulement. Vous pouvez passer un XLFD comme nom (name) à cette fonction.

Une fonte définie avec la fonction setRawName() est toujours une QFont complètement définie. Elle peut être modifiée (par exemple avec setItalic()) ou questionnée (par exemple avec italic()) et elle est aussi appropriée pour le rendu de texte riche.

Si la base de données interne de Qt ne peut résoudre le nom brut, la fonte devient une fonte brute avec pour nom de police name.

Notez que l'implémentation actuelle ne prend pas en charge les jokers correctement pour les XLFD et que les alias de fonte (fichier fonts.alias dans le répertoire de fontes de X11) ne sont pas gérés.

Voir aussi rawName(), setRawMode() et setFamily().

void QFont::setStretch ( int factor )

Définit le facteur d'étirement pour la fonte.

Le facteur d'étirement modifie la largeur de tous les caractères de la fonte par le facteur factor en pourcentage. Par exemple, définir le facteur factor à 150 fait que tous les caractères de la fonte sont 1,5 fois (c'est-à-dire 150 %) plus larges. Le facteur par défaut est 100. Le facteur minimum est 1 et le maximum est 4000.

Le facteur d'étirement n'est appliqué que sur les fontes vectorielles. Le facteur d'étirement est ignoré pour les fontes bitmaps.

Note : QFont ne peut étirer les fontes XLFD. Lors du chargement d'une fonte XLFD sous X11, le facteur d'étirement est défini à l'aide d'un ensemble de valeurs prédéfinies pour le champ SETWIDTH_NAME du XLFD.

Voir aussi stretch() et QFont::Stretch.

void QFont::setStrikeOut ( bool enable )

Si enable est défini à true, barre la fonte ; sinon désactive la barre.

Voir aussi strikeOut() et QFontInfo.

void QFont::setStyle ( Style style )

Définit le style de la fonte à style.

Voir aussi style(), italic() et QFontInfo.

void QFont::setStyleHint ( StyleHint hint, StyleStrategy strategy = PreferDefault )

Définit l'indication de style et la stratégie à hint et strategy, respectivement.

S'il n'y a pas d'indication de style définie explicitement la valeur par défaut est AnyStyle et la stratégie de style est PreferDefault.

Qt ne gère pas les indications de style sous X11 car cette information n'est pas fournie par le système de fenêtres.

Voir aussi StyleHint, styleHint(), StyleStrategy, styleStrategy() et QFontInfo.

void QFont::setStyleStrategy ( StyleStrategy s )

Définit la stratégie de style pour la fonte à s.

Voir aussi styleStrategy() et QFont::StyleStrategy.

void QFont::setUnderline ( bool enable )

Si enable est défini à true, le soulignement est activé ; sinon le soulignement est désactivé.

Voir aussi underline() et QFontInfo.

void QFont::setWeight ( int weight )

Définit la graisse de la fonte à weight, laquelle doit être une valeur de l'énumération QFont::Weight.

Voir aussi weight() et QFontInfo.

void QFont::setWordSpacing ( qreal spacing )

Définit l'espacement des mots pour la fonte à spacing.

L'espacement des mots modifie l'espace par défaut entre chaque mot. Une valeur positive augmente l'espacement entre les mots par le nombre de pixels correspondant, alors qu'une valeur négative diminue l'espacement entre les mots.

L'espacement entre les mots ne sera pas appliqué sur les systèmes d'écriture où les mots ne sont pas séparés par des espaces.

Cette fonction a été introduite dans Qt 4.4.

Voir aussi wordSpacing() et setLetterSpacing().

int QFont::stretch () const

Retourne le facteur d'étirement de la fonte.

Voir aussi setStretch().

bool QFont::strikeOut () const

Retourne true si la fonte est barrée ; sinon retourne false.

Voir aussi setStrikeOut().

Style QFont::style () const

Retourne le style de la fonte.

Voir aussi setStyle().

StyleHint QFont::styleHint () const

Retourne le StyleHint.

L'indication de style affecte l'algorithme de correspondance des fontes. Voir QFont::StyleHint pour connaître la liste des indications disponibles.

Voir aussi setStyleHint(), QFont::StyleStrategy et QFontInfo::styleHint().

StyleStrategy QFont::styleStrategy () const

Retourne la StyleStrategy.

La stratégie de style affecte l'algorithme de correspondance des fontes. Voir QFont::StyleStrategy pour connaitre la liste des stratégies disponibles.

Voir aussi setStyleStrategy(), setStyleHint() et QFont::StyleHint.

QString QFont::substitute ( const QString & familyName ) [static]

Retourne le premier nom de police de substitution à utiliser pour le nom familyName. La correspondance n'est pas sensible à la casse.

S'il n'y a pas de substitution pour familyName, familyName est retourné.

Pour obtenir la liste des substitutions, utilisez la fonction substitutes().

Voir aussi setFamily(), insertSubstitutions(), insertSubstitution() et removeSubstitution().

QStringList QFont::substitutes ( const QString & familyName ) [static]

Retourne une liste des noms de police à utiliser pour le nom familyName. La correspondance n'est pas sensible à la casse.

S'il n'y a pas de substitution pour familyName, une liste vide est retournée.

Voir aussi substitute(), insertSubstitutions(), insertSubstitution() et removeSubstitution().

QStringList QFont::substitutions () [static]

Retourne une liste triée des noms de police de substitution.

Voir aussi insertSubstitution(), removeSubstitution() et substitute().

QString QFont::toString () const

Retourne une description de la fonte. La description est une liste d'attributs séparés par une virgule, parfaitement appropriée pour une utilisation avec QSettings.

Voir aussi fromString().

bool QFont::underline () const

Retourne true si le soulignement est activé ; sinon retourne false.

Voir aussi setUnderline().

int QFont::weight () const

Retourne la graisse de la fonte sous la forme d'une des valeurs de l'énumération QFont::Weight.

Voir aussi setWeight(), Weight et QFontInfo.

qreal QFont::wordSpacing () const

Retourne l'espacement des mots de la fonte.

Cette fonction a été introduite dans Qt 4.4.

Voir aussi setWordSpacing() et setLetterSpacing().

QFont::operator QVariant () const

Retourne la fonte sous la forme d'un QVariant

bool QFont::operator!= ( const QFont & f ) const

Retourne true si cette fonte est différente de f ; sinon retourne false.

Deux QFonts sont considérées comme différentes si leurs attributs sont différents. Si rawMode() est activé pour les deux fontes, seuls les champs de la police sont comparés.

Voir aussi operator==().

bool QFont::operator< ( const QFont & f ) const

Fournit une comparaison arbitraire de cette fonte avec f. Tout ce qui est garanti est que l'opérateur retourne false si les deux fontes sont égales et si (f1 < f2) == !(f2 < f1) si les fontes ne sont pas égales.

Cette fonction est utile dans quelques cas, par exemple, si vous souhaitez utiliser des objets QFont comme clés dans une QMap.

Voir aussi operator==(), operator!=() et isCopyOf().

QFont & QFont::operator= ( const QFont & font )

Affecte la fonte font à cette fonte et retourne une référence sur celle-ci.

bool QFont::operator== ( const QFont & f ) const

Retourne true si cette fonte est égale à f ; sinon retourne false.

Deux QFont sont considérées comme égales si leurs attributs sont égaux. Si rawMode() est activé pour les deux fontes, seuls les champs de la police sont comparés.

Voir aussi operator!=() et isCopyOf().

En relation mais non membres de la classe

QDataStream & operator<< ( QDataStream & s, const QFont & font )

Écrit la fonte font sur le flux s (toString() écrit un flux textuel).

Voir aussi Format des opérateurs QDataStream.

QDataStream & operator>> ( QDataStream & s, QFont & font )

Lit la fonte font à partir du flux s (fromString() lit à partir d'un flux textuel).

Voir aussi Format des opérateurs QDataStream.

Remerciements

Merci à Alexandre Laurent pour la traduction ainsi qu'à Ilya Diallo, Jonathan Courtois, Thibaut Cuvelier et Claude Leloup pour leur relecture !

Publicité

Best Of

Actualités les plus lues

Semaine
Mois
Année
  1. « Quelque chose ne va vraiment pas avec les développeurs "modernes" », un développeur à "l'ancienne" critique la multiplication des bibliothèques 64
  2. Apercevoir la troisième dimension ou l'utilisation multithreadée d'OpenGL dans Qt, un article des Qt Quarterly traduit par Guillaume Belz 0
  3. Les développeurs ignorent-ils trop les failles découvertes dans leur code ? Prenez-vous en compte les remarques des autres ? 17
  4. BlackBerry 10 : premières images du prochain OS de RIM qui devrait intégrer des widgets et des tuiles inspirées de Windows Phone 0
  5. Quelles nouveautés de C++11 Visual C++ doit-il rapidement intégrer ? Donnez-nous votre avis 10
  6. Adieu qmake, bienvenue qbs : Qt Building Suite, un outil déclaratif et extensible pour la compilation de projets Qt 17
  7. La rubrique Qt a besoin de vous ! 1
Page suivante

Le blog Digia au hasard

Logo

Créer des applications avec un style Metro avec Qt, exemples en QML et C++, un article de Digia Qt traduit par Thibaut Cuvelier

Le blog Digia est l'endroit privilégié pour la communication sur l'édition commerciale de Qt, où des réponses publiques sont apportées aux questions les plus posées au support. Lire l'article.

Communauté

Ressources

Liens utiles

Contact

  • Vous souhaitez rejoindre la rédaction ou proposer un tutoriel, une traduction, une question... ? Postez dans le forum Contribuez ou contactez-nous par MP ou par email (voir en bas de page).

Qt dans le magazine

Cette page est une traduction d'une page de la documentation de Qt, écrite par Nokia Corporation and/or its subsidiary(-ies). Les éventuels problèmes résultant d'une mauvaise traduction ne sont pas imputables à Nokia. Qt 4.7
Copyright © 2012 Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon, vous encourez selon la loi jusqu'à 3 ans de prison et jusqu'à 300 000 E de dommages et intérêts. Cette page est déposée à la SACD.
Vous avez déniché une erreur ? Un bug ? Une redirection cassée ? Ou tout autre problème, quel qu'il soit ? Ou bien vous désirez participer à ce projet de traduction ? N'hésitez pas à nous contacter ou par MP !
 
 
 
 
Partenaires

Hébergement Web