FAQ Qt FAQ Qt Creator FAQ PyQt & PySide

FAQ QtConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 25, nombre de questions : 299, dernière mise à jour : 30 mars 2017 

 
OuvrirSommaireModulesQtGuiGénéralitésAssistants

Un assistant est une suite de fenêtres.

Il s'agit d'une suite de fenêtres, contenant des formulaires, dont les données sont analysées immédiatement ou conservées en vue d'un traitement ultérieur.

Les données peuvent être conservées dans un nouveau type d'objet, avec uniquement des accesseurs et des variables membres privées. Quand l'utilisateur validera un formulaire, les setters seront utilisés pour écrire les données du formulaire. Quand vous devrez personnaliser un formulaire, vous utiliserez les getters pour récupérer les données qui vous intéressent.

Pour passer d'une fenêtre à l'autre, deux solutions sont possibles.

  1. Vous créez une nouvelle fenêtre et vous détruisez l'ancienne ;
  2. Vous cachez les éléments de la fenêtre et vous affichez ceux qui sont utiles à votre nouveau formulaire.

Il existe quelques différences pour l'utilisateur entre ces deux solutions.

  • Quand vous utilisez la première, lors du changement de fenêtres, elle va disparaître et une nouvelle apparaîtra, à la fin de la barre des tâches.
  • Si vous détruisez vos fenêtres ou vos widgets, cela prendra du temps, mais aussi, et surtout, cela évitera de prendre trop de mémoire ;
  • Le choix de la solution peut avoir un impact non négligeable sur la longueur du code à implémenter.

Premièrement, vous créerez, probablement, un objet qui va s'occuper de la gestion des fenêtres et des widgets. Celui-ci disposera alors de slots qui vont vous permettre de passer d'une fenêtre à l'autre. Ces slots seront connectés aux signaux des widgets "Suivant" et "Précédent" des fenêtres.
Si vous utilisez la première solution, les slots ne feront que détruire une fenêtre, et en construire une autre.
Si vous utilisez la seconde, les slots devront cacher tous les anciens widgets, construire et afficher tous les nouveaux.

Deuxièmement, dans cet objet de gestion de l'assistant, vous stockerez des pointeurs vers vos fenêtres (première solution), ou vers tous les widgets qui vont être utilisés (deuxième solution).

Qt gère lui-même tout cela de manière interne, grâce à la famille de classes QWizard.

Mis à jour le 7 mai 2012  par Thibaut Cuvelier

La classe QWizard permet de créer des assistants. Elle est apparue avec Qt3, mais n'a été réintégrée à Qt4 que depuis la version 4.3.

Cette classe ne contient elle-même que la logique de l'assistant : toutes les pages sont des QWizardPage, que vous liez avec un ou plusieurs QWizard.

Voici une utilisation très basique de cette classe, avec trois pages qui se suivent dans l'ordre d'enregistrement auprès du QWizard.

Notez que nous aurions pu créer des classes héritant de QWizardPage, et en proposer une instance à QWizard, au lieu de créer des fonctions qui s'occupent de les instancier. Cette dernière technique permet de simplifier le code ; tandis que l'héritage permet de personnaliser encore plus les pages.

 
Sélectionnez
QWizardPage *createIntroPage()
{
    QWizardPage *page = new QWizardPage;
    page->setTitle("Introduction");

    QLabel *label = new QLabel("Cet assistant va vous aider à enregistrer votre copie du logiciel.");
    label->setWordWrap(true);

    QVBoxLayout *layout = new QVBoxLayout;
    layout->addWidget(label);
    page->setLayout(layout);

    return page;
}

// Ces deux fonctions ont un contenu analogue à celui de createIntroPage()
QWizardPage *createRegistrationPage();
QWizardPage *createConclusionPage();


int main(int argc, char *argv[])
{
    QApplication app(argc, argv);

    QWizard wizard;
    wizard.addPage(createIntroPage());
    wizard.addPage(createRegistrationPage());
    wizard.addPage(createConclusionPage());

    wizard.setWindowTitle("Assistant simple");
    wizard.show();

    return app.exec();
}
Créé le 30 octobre 2009  par Thibaut Cuvelier

La classe QWizardPage représente une page d'un assistant QWizard.

Une page est constituée, comme toute fenêtre, de widgets. Ces widgets peuvent être rassemblés en layouts : par exemple, des boîtes (QBoxLayout : QHBoxLayout, QVBoxLayout), des formulaires ( QFormLayout), des grilles (QGridLayout)...

Vous devez associer tous les widgets de la page en layouts, que vous pouvez ajouter simplement grâce à la méthode setLayout().

Cette classe hérite de QWidget : vous pouvez donc utiliser l'ensemble des méthodes de cette classe pour personnaliser votre page.

Si vous devez personnaliser encore plus votre page, vous pouvez hériter de QWizardPage, et redéfinir ses méthodes pour obtenir le résultat souhaité.

 
Sélectionnez
QWizardPage *page = new QWizardPage;
page->setTitle("Introduction");

QLabel *label = new QLabel("Cet assistant va vous aider à enregistrer votre copie du logiciel.");

QVBoxLayout *layout = new QVBoxLayout;
layout->addWidget(label);
page->setLayout(layout);
Créé le 30 octobre 2009  par Thibaut Cuvelier

Vous pouvez traduire des QWizard comme n'importe quel widget.

Pour cela, il vous faut installer un QTranslator dans votre QApplication, et lui préciser le fichier dans lequel se situent les traductions. Cette méthode est applicable pour toutes les applications.

N'oubliez pas de protéger chaque chaîne à traduire avec tr() !

 
Sélectionnez
QApplication app(argc, argv);

QString translatorFileName = QLatin1String("qt_");
translatorFileName += QLocale::system().name();
QTranslator *translator = new QTranslator(&app);
if (translator->load(translatorFileName, QLibraryInfo::location(QLibraryInfo::TranslationsPath)))
    app.installTranslator(translator);

QWizard wizard;
wizard.addPage(new QWizardPage());

wizard.setWindowTitle(tr("Titre"));
wizard.show();

return app.exec();
Créé le 30 octobre 2009  par Thibaut Cuvelier

Les assistants QWizard sont des widgets comme tous les widgets de Qt, ils peuvent se plier aux exigences d'un style.

La méthode setWizardStyle() vous permettra de choisir entre ces quatre styles, s'ils ont été compilés en même temps que Qt :

  • ClassicStyle (comme Win9X) ;
  • ModernStyle (comme Windows XP) ;
  • AeroStyle (comme Windows Vista et Seven, quand Aero est activé ; sinon, Qt bascule vers ModernStyle) ;
  • MacStyle (comme MacOS X).

Ces styles sont définis dans une énumération, WizardStyle, que voici.

 
Sélectionnez
WizardStyle { ClassicStyle, ModernStyle, MacStyle, AeroStyle }
Mis à jour le 7 mai 2012  par Thibaut Cuvelier

Avant de se lancer dans la personnalisation d'un assistant, il faut déjà savoir à quoi correspond chaque item.

Image non disponible
MacStyle
Image non disponible
ModernStyle (modèle pour les autres styles)

title se modifie avec la méthode setTitle().

 
Sélectionnez
wizard()->setTitle( QString() );

subTitle se modifie avec la méthode setSubTitle().

 
Sélectionnez
wizard()->setSubTitle( QString() );

Vous pouvez aussi décider de ne pas afficher le sous-titre.

 
Sélectionnez
wizard()->setOption(QWizard::IgnoreSubTitles, true);

Les autres éléments modifiables sont des images. Ces images peuvent être finement modifiées, c'est-à-dire que cette méthode est aussi disponible sur les QWizardPage. La méthode à utiliser est setPixmap().

Elle prend deux paramètres : le premier, l'image à modifier ; le second, le QPixmap qui va être utilisé.

 
Sélectionnez
WizardPixmap { WatermarkPixmap, LogoPixmap, BannerPixmap, BackgroundPixmap }
 
Sélectionnez
wizard()->setPixmap (QWizard::WatermarkPixmap, QPixmap() );
Créé le 30 octobre 2009  par Thibaut Cuvelier

La méthode setButton() permet de définir un bouton pour un rôle précis. Le bouton doit être un QAbstractButton ou un de ses dérivés ; le rôle est défini dans l'énumération WizardButton, que voici.

 
Sélectionnez
WizardButton
{
    BackButton,
    NextButton,
    CommitButton,
    FinishButton,
    CancelButton,
    HelpButton,
    CustomButton1,
    CustomButton2,
    CustomButton3,
    Stretch
}

Vous pouvez personnaliser tous les boutons, et même ajouter trois bouton entièrement personnalisés.

Pour modifier un bouton, vous pouvez utiliser la méthode setButton(). Pour modifier son texte, setButtonText(). Pour modifier son layout, setButtonLayout().

Chacune de ces fonctions prend, en premier paramètre, le rôle du bouton que vous voulez modifier.

 
Sélectionnez
wizard()->setButton(QWizard::CustomButton1, new QButton("Bouton");

Quand vous spécifiez un bouton personnalisé, il n'est affiché que si vous demandez à Qt de l'afficher. Pour cela, vous devez utiliser la méthode setOption().

 
Sélectionnez
wizard()->setOption(QWizard::HaveCustomButton1, true);

Le signal customButtonClicked() est émis lorsqu'un bouton personnalisé est enfoncé. Son paramètre est le rôle du bouton enfoncé

Créé le 30 octobre 2009  par Thibaut Cuvelier
  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2006 - 2016 Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.